Patlabor 2: The Movie (Mamoru Oshii, 1993)

機動警察パトレイバー 2 the Movie
Kido keisatsu patoreba 2: the Movie
Patlabor 2: The Movie
Réalisation de Mamoru Oshii
Film japonais de 1993

Okay, cool story bro, mais pourquoi ça s’appelle Patlabor 2? Vous savez combien de temps l’on voit des robots géant en action dans Patlabor 2? 5 minutes dans un film qui en fait 113, 5 petites minutes vers la fin. Il me parait clair que Mamoru Oshii joue avec les conventions et les attentes des spectateurs. Tout les enfants de 7 ans qui ne vivent que de dinosaures et de robots sont déçus par Patlabor 2. Oshii s’envole dans ses grandes histoires complexes d’adultes qui font des choses d’adultes. Il y a des mots comme « gouvernement », « terrorisme », « loi martiale » et « conspiration ». Serious business.

Patlabor 2 est visiblement plus populaire chez les fans que Patlabor le premier. Cette suite bénéficie d’une attitude « okay, tout ce qu’on a fait dans le premier, faut mieux le faire ». Donc la première chose qui est améliorée ce sont les visuels. Le dessin est plus solide, et c’est beau de voir des dessins si complexes s’animer, même si c’est à un framerate qui crie famine. Il y a beaucoup plus d’animation, même si l’on a toujours droit à une bonne poignée de plans complètement statique avec un personnage qui parle de dos et absolument rien qui bouge. Il reste que l’animation permet de donner un peu plus de vie aux personnages. Même le fameux coup des plans en fish eye revient avec plus de justification et de subtilité. La musique est mieux. Mais vraiment ce qui est particulièrement plus impressionnant c’est la qualité cinématographique de l’ensemble. Elle est subtile, gracieuse et difficilement reprochable. Le jeu d’ambiance est excellent, le jeu d’éclairages, de couleurs et du climat agrémente très bien le film. Plusieurs plans calmes, notamment lors de la première neige du film, ajoute vraiment une beauté au film. Peu de thriller politique ont une telle impression de calme dans leur cinématographie. Je pense à The Manchurian Candidate avec Frank Sinatra, ou Z de Costa-Gavras, le style est plus nerveux, enragé même. Ah parce que Patlabor 2 est un thriller politique? Oui, et c’est là que ça se gâte.

Je demandais plus haut pourquoi le film se nomme Patlabor 2. La raison évidente c’est tout simplement parce que l’on suit les même personnages que le premier Patlabor, qui ont depuis passés à autre chose dans leurs carrière respective. Mais ces personnages ne constituaient pas l’intérêt du premier film et ils ne sont pas davantage développés dans Patlabor 2. Bon, l’un d’eux se retrouve impliqué un peu plus personnellement dans l’histoire, mais je n’ai pas eu l’impression que ça ait un quelconque impact sur le film. On reste au même point qu’au premier film. Et donc ces personnages se retrouvent impliqués dans une grande histoire de «coup d’état», thriller politique qui va se fourrer le nez jusque dans les plus insignifiants détails. C’est… C’est… sans grand intérêt. Si le scénario très hollywoodien du film précédent fonctionnait bien pour moi, ici il y a vraiment de grandes ambitions politiques digne d’un Tom Clancy qui ne me touche pas du tout. Oshii cherchait t-il à dire quelque chose sur la situation politique de son époque?

Les deux Patlabor sont finalement assez différents, le premier bien commercial, le deuxième semblant plus personnel. À juger mon opinion des deux films, l’on aurait pu avoir un film vraiment bien, pas encore un chef-d’oeuvre mais quelque chose de mémorable, en mélangeant les bons points des deux films, vu qu’ils ne concernent pas les même éléments. Quoi que l’on aurait encore des personnages principaux inintéressants. Il parait qu’il faut voir l’OAV original, finalement.


Publicités

There are no comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :